直接跳至主頁面

Soins médicaux à bord

Soins médicaux à bord

Si vous connaissez les contraintes imposées à votre corps lors d'un vol, que vous faites régulièrement des examens médicaux et prenez les médicaments nécessaires avant et pendant votre vol, vous devriez pouvoir profiter d’un voyage sûr, confortable et agréable.

Signes et symptômes fréquents, et mesures préventives

  • Lors de la descente, si vous sentez une gêne dans vos oreilles ou au niveau des sinus, essayez de déglutir, mâcher, ou ouvrez grand votre bouche pour favoriser la circulation de l'air. Si votre enfant rencontre ces mêmes troubles, essayez de lui donner à boire ou une tétine pour favoriser la circulation de l'air et soulager la gêne.
  • Évitez de voler dans les 24 heures après avoir plongé.
  • Réservez des sièges près des ailes de l'avion si vous êtes sujet au mal de l'air.
  • Évitez les repas lourds, l'alcool et les boissons caféinées à bord, car ils peuvent provoquer une déshydratation, et buvez régulièrement de l'eau et du jus de fruit. Utilisez également une lotion hydratante pour la peau.
  • Se lever brusquement au réveil peut provoquer des vertiges. Cela peut être le résultat d'une consommation d'alcool, d'un faible taux d’oxygène, d'une faible activité et d'une somnolence. Nous vous suggérons de vous étirer et de faire quelques exercices dans votre siège avant de vous lever.
  • Bien que la qualité de l'air des cabines soit meilleure que dans une maison ou un bureau, une cabine d'avion est un espace public où la contamination croisée est possible. Nous vous conseillons de ne pas voyager si vous avez une maladie contagieuse.
  • Évitez de porter des lentilles de contact pendant votre vol.
  • Restez éveillé lorsque l’avion descend et apaisez toute gêne au niveau des oreilles ou du nez dès que possible.

Conseils pour les passagers malades ou les femmes enceintes

Allergie aux arachides/noix

EVA Airways reconnaît que certains passagers peuvent souffrir de réactions allergiques aux arachides/noix qui peuvent menacer leur vie. Vous pouvez imprimer cette page pour la montrer à votre médecin et en discuter avec lui avant votre réservation.

Plats sans arachides/noix

Nous ne pouvons pas garantir l’absence de contamination croisée avec des produits à base d'arachides/de noix dans les cuisines des repas destinés aux avions du réseau pendant leur préparation, car les ingrédients à base d'arachides/de noix, l'huile d'arachide et les éléments contenant des traces d’arachides/de noix non mentionnées sont largement utilisés.

Cabine sans arachides/noix

Nous ne pouvons pas interdire à tous les passagers d'apporter, d'ouvrir ou de manger leurs propres produits avec des arachides/noix dans la cabine de l'avion et/ou le salon VIP. En outre, nous ne sommes pas en mesure de faire de de la cabine un environnement exempt d'arachides/de noix, comme l'ont demandé certains passagers. Par conséquent, nous recommandons fortement aux passagers souffrant d'allergies aux arachides et aux noix de vérifier auprès de leur médecin leur aptitude à voler compte tenu de cette situation. Les passagers et/ou leurs compagnons de voyage doivent connaître le traitement contre une éventuelle réaction allergique.

En outre, veuillez vous procurer une attestation de votre médecin pour certifier que vous transportez une seringue dans vos bagages à main à cet effet médical.

Asthme et pathologies respiratoires

Assurez-vous de conserver votre inhalateur avec vous, et évitez les situations qui peuvent déclencher une souffrance respiratoire.

Pathologie cardiaque

Les crises cardiaques se produisent deux fois plus fréquemment dans l'air que sur le sol. Ne voyagez pas en avion si vous avez récemment subi une crise cardiaque.

Diabète

Apportez votre traitement à bord, et prenez-le selon la fréquence habituelle sur votre lieu de départ. N'oubliez pas de commander des repas spéciaux pour diabétiques lors de votre réservation. Conservez toujours avec vous une attestation médicale écrite décrivant votre état.

Une immobilité prolongée des jambes peut entraîner des troubles de la circulation sanguine et provoquer par la suite la formation de caillots de sang dans les veines profondes des jambes. Les symptômes annonciateurs incluent une douleur et une sensibilité au niveau des muscles des jambes, ainsi qu’une rougeur et un gonflement de la peau. Si un caillot de sang se déplace vers le poumon, des difficultés respiratoires peuvent se produire. Les passagers souffrant de maladie cardiaque, de phlébite, de problèmes de coagulation sanguine, et ceux qui se remettent d’une chirurgie veineuse aux jambes sont les plus à risque. Pour éviter l'apparition d'une thrombose veineuse profonde, nous vous suggérons de :

  • Boire régulièrement de l'eau et du jus de fruit, éviter de fumer, de boire des boissons alcoolisées et des boissons caféinées pendant votre voyage.
  • Porter des vêtements amples.
  • Faire quelques exercices dans votre siège :
    Torsions du cou en douceur; Étirements des bras; Levers de genoux; Massages des mollets; Petits cercles de pied.
  • Demander conseil à votre médecin avant de voyager si vous pensez que vous êtes à risque.
Santé

Grossesse

Une femme enceinte se trouvant dans les 4 dernières semaines de sa grossesse (ou 8 semaines s’il s’agit d’une grossesse multiple), ou qui a accouché dans les 7 jours précédant le voyage, ne peut pas être acceptée comme passagère sur un vol d’EVA Air. Une femme enceinte se trouvant entre les 12 et 4 dernières semaines de grossesse (ou 12 à 8 semaines s'il s'agit d'une grossesse multiple) avant l'accouchement doit se procurer une fiche d'informations médicales (MEDIF) dans les 10 jours précédant le départ du vol. Veuillez contacter le bureau de réservation d'EVA Air au moins 48 heures (deux jours ouvrables) avant le départ prévu de votre vol. Nous recommandons aux femmes enceintes de se munir d’une déclaration médicale de leur médecin indiquant la date prévue de l’accouchement afin d'éviter que le personnel de l'aéroport ne leur refuse l'entrée dans un pays de destination. Les réglementations varient d'un pays à l'autre. Nous vous recommandons de vérifier les conditions de voyage auprès du bureau diplomatique local du pays de destination avant d’effectuer une réservation.

Plongeurs

Un accident de décompression peut survenir si la plongée sous-marine est immédiatement suivie d'un voyage à des altitudes au-dessus du niveau de la mer. Les passagers ne doivent pas voyager en avion dans les 24 heures suivant leur dernière plongée, qu’ils aient décompressés ou non. Tous les passagers qui ont récemment souffert ou souffrent d'un accident de décompression seront considérés comme des cas médicaux et l'acceptation au transport est soumise à l'approbation de voyager.